17e dimanche du Temps Ordinaire 2021-B

« Ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge »

Le miracle que Jésus accompli en nourrissant une foule avec cinq pains d’orge et deux poissons constitue un vibrant appel à croire en la bienveillance et la providence divine. En s’appuyant sur ce qui paraît « peu » et « petit » – c’est-à-dire cinq pains d’orge et deux poissons – le Seigneur accomplit un signe éminent pour faire grandir la foi dans les cœurs. Et, il faut avouer que l’effet escompté est atteint. Les disciples et la foule sont émerveillés, décontenancés devant la surabondance de pains et poissons dont ils sont gratifiés.

Si à la source du miracle, il y a Jésus et sa puissance, il ne faut pas oublier que le Seigneur a bien voulu y associer « le peu d’aliments » que lui ont apporté les disciples. Ceci pour signifier que même avec ce que nous pourrions humainement considérer comme petit et fragile, Lui le Seigneur peut faire des merveilles. Rien n’est impossible à Dieu, et sa volonté est de voir nos vies s’affermir et s’épanouir dans cette assurance que sa miséricorde et sa bonté nous précéderont toujours en tous lieux et toutes circonstances. Mais le miracle des pains et du poisson est une invitation à partager avec nos frères et sœurs dans le besoin. Pour nous aider à parvenir à cet élan du cœur et de générosité, à chaque eucharistie, Jésus se rend présent pour nous donner la force de répandre sa charité et sa joie sur le monde entier et toute l’humanité. Bon dimanche et bonne semaine !

Père Jean Paul AKA-BROU +
Curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.