21e dimanche du Temps Ordinaire 2021-B

« Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. »

Comme les disciples, nos cœurs aspirent à la paix intérieure et la recherche de paroles qui apaisent, qui fortifient et qui unifient notre existence. C’est sans doute cette soif qui a conduit saint Pierre et les disciples à suivre Jésus pour écouter ses paroles qui s’avérèrent être pour ses auditeurs des paroles pleines de vie. Comme saint Pierre, avec toute l’Eglise nous disons : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » Méditons sur ces paroles. Elles sont une reconnaissance fondamentale de notre soif d’éternité mais également de l’urgence de grandir dans une communion toujours plus forte et grande avec Jésus-Christ.

Nos bonnes volontés et nos forces humaines ont besoin de la grâce du Seigneur pour être rendues capable de nous conduire à accomplir la volonté de Dieu au quotidien. En ce sens Jésus lui-même l’a dit explicitement : « C’est l’esprit qui fait vivre, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. »  Que le Seigneur durant ce temps estival nous comble de la force de son Esprit Saint afin que nous trouvions notre joie à écouter Jésus, car Il a les paroles de la vie éternelle !

Bon dimanche et bonne semaine !

Père Jean Paul AKA-BROU +
 Curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.