2e Dimanche de Pâques 2021 – Année B Dimanche de la Miséricorde

« Mon Seigneur et mon Dieu »


Avec l’apôtre saint Thomas nous sommes appelés à professer notre foi au Christ ressuscité. Professer sa foi, c’est exprimer notre confiance au Christ en ce dimanche de la Miséricorde ! La rencontre entre Jésus et l’apôtre Thomas est pour chacun de nous un signe d’espérance ! Une rencontre qui ouvre à la foi. En réalité, le Seigneur est patient et espère que nous passions du doute à la foi. Alors que notre société, le monde et ses séductions donnent l’illusion qu’on puisse bâtir une civilisation sans Dieu, la Parole de Dieu vient rappeler l’urgence qu’il y a au contraire pour nous d’ouvrir nos cœurs à Dieu et à son Fils Jésus-Christ pour adhérer au projet de salut du Seigneur sur nos vies. Après sa résurrection, le Christ apparaît à ses disciples et leur offre sa paix.
Pour nous qui – comme l’apôtre Saint Thomas – voulons voir parfois des signes pour croire, Jésus nous interpelle en disant : « cesse d’être incrédule, sois croyant. Jean 20,27 ». Dans la nuit de Pâques où nous avons renouvelé nos promesses baptismales, nous avons demandé au Seigneur d’augmenter en nous le don de la Foi. Pour terminer, écoutons et accueillons le conseil de Saint Jean Chrysostome : « Lors donc qu’un chrétien est tenté de dire : Que n’ai-je été dans ces temps heureux pour voir de mes yeux les miracles de Jésus-Christ, qu’il se rappelle ces paroles : « Bienheureux ceux qui n’ont point vu et qui ont cru ». Bon dimanche de la Miséricorde et bonne semaine !
Père Jean Paul AKA-BROU +
Curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.