32e dimanche du Temps Ordinaire 2021-B

« Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres »

Si le Seigneur met en avant cette pauvre veuve, c’est en raison de sa simplicité et la grandeur de son offrande. Certes, elle a mis peu de chose. Mais Dieu qui voit les cœurs a reconnu l’authenticité de la grandeur de son don. Cet évangile invite à bien comprendre tout d’abord que Dieu seul sonde les profondeurs de nos cœurs. Il y a là un encouragement, à retrouver le sens de l’intériorité, à comprendre que nous sommes des êtres habités par la présence de Dieu : la Sainte Trinité, Dieu, Jésus-Christ et le Saint Esprit. Or, comme Dieu habite nos cœurs, nous pouvons alors lui demander la grâce de la conversion intérieure et de l’affermissement d’une vie qui ait toujours plus le goût de l’évangile !

Mais l’évangile que nous méditons est une réelle exhortation à offrir à Jésus ce qu’il y a de meilleur et non ce qui constitue pour nous du superflu. De cette veuve, et du sens de son offrande saint Bède nous affirme ceci : « Elle met deux petites pièces de monnaie dans le tronc, parce qu’elle vient apporter l’offrande soit de l’amour de Dieu et du prochain, soit de la foi et de la prière. C’est une bien petite offrande, eu égard à notre misère personnelle, mais les pieuses dispositions de notre âme la rendent agréable à Dieu, et elle l’emporte de beaucoup sur toutes les œuvres des Juifs orgueilleux. » Imitons donc cette veuve de l’évangile et offrons-nous même à Dieu avec joie, foi et action de grâce.

Bon dimanche et bonne semaine !

Père Jean Paul AKA-BROU,
Curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.