4e dimanche de l’Avent – Année C

« Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur »

En cette dernière ligne droite où nous nous apprêtons à conclure ce saint temps de l’Avent, la liturgie nous donne Marie comme modèle de prière et d’attitude pour nous préparer à l’avènement du Sauveur. Marie est celle qui a cru en la réalisation des paroles du Seigneur ! En la regardant, en nous confiant à son intercession nous devenons des hommes et des femmes de foi. En même temps que d’être un temps de la foi, l’Avent constitue également une période intense de croissance dans la foi. Commentant le passage de l’évangile que nous méditons Origène une grande figure du christianisme antique du 2e siècle écrivait : « La mère du Sauveur était venue visiter Elisabeth, pour voir la conception miraculeuse que l’ange lui avait annoncée, et s’affermir ainsi dans la foi au miracle bien plus surprenant dont une vierge devait être l’objet. C’est cette foi qu’Elisabeth célèbre par ces paroles : « Et vous êtes bienheureuse d’avoir cru, parce que les choses qui vous ont été dites de la part du Seigneur s’accompliront en vous ». Et comme pour insister sur l’importance de laisser s’éveiller en nous la foi, un autre Père de l’Eglise du 4e siècle, saint Ambroise de Milan ajoute ceci : « Vous le voyez, Marie n’a nullement douté, mais elle a cru, et a recueilli le fruit de sa foi. » Alors en ces derniers jours de l’Avent que grandisse en nous la Foi en l’Evangile source de joie et en Jésus notre unique Sauveur !

Bon dimanche et bonne semaine !

Père Jean Paul AKA-BROU, Curé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.